08 Mars: Entretien avec Mme Adamou Annatou la promotrice de l’initiative Mournan Yara

Le 08 Mars est la journée des droits de la femme. Nous avons échangé avec Mme Adamou Annatou qui a accepté de répondre à nos questions avec le sourire.

1/   Madame, parlez-nous de vous

Bonjour à tous, je me présente Mme Adamou  Annatou Jean Elegbédé Paul, j’aurai bientôt 29 ans In sha Allah, je suis mariée  et j’ai deux magnifiques petites filles.  Je travaille dans la gestion de la relation clientèle.

2/  A quoi ressemble une de vos journées ?

Ma journée commence à 5h du matin. Une fois débout, je chauffe l’eau et prépare le petit déjeuné pour mon époux et à mes enfants. Après la prière du petit matin, je réveille mes enfants pour leur douche et leur donne leur petit déjeuner. Nous sortons de la maison à 7h. Je conduis les enfants à leur école pour ensuite continuer au boulot. Après le service, je pars directement au marché pour acheter quelques petites choses qui me manquent pour le diner et je rentre chez moi. Une fois à la maison, je rentre directement dans la cuisine afin de préparer un bon plat pour mon mari et mes enfants. Nous nous faisons ensuite toutes belles pour l’arrivée de Mr 😀

3/ Vous êtes employée et aussi mariée, comment faites-vous pour joindre boulot et famille ?

Moi-même je me le demande souvent mais je crois que quand on a l’Amour de la chose on ne se rend pas compte du courage et du sacrifice. On se donne à fond et avec plaisir.

4/ Il est évident qu’il est difficile de relier ces deux activités, qu’est-ce qui vous motive à tenir ?

Comme je le disais, J’aime énormément ma famille et J’aime aussi mon boulot. Mon mari m’aide et m’encourage beaucoup dans tout ce que j’entreprends et cela m’encourage à me battre et à tenir face aux obstacles de la vie chaque jour que DIEU fait.

5/ Que pensez-vous de l’entrepreneuriat féminin?

 L’entreprenariat féminin est une bonne chose pour le pays. Je dirais même qu’il ne peut être dissocié du développement du Niger. Les femmes représentent plus de 50% de la population nigérienne et je pense que pour que ce pays continue à se développer, nous devrons travailler tous ensemble, créer des opportunités en entreprenant.

6/ Avez-vous un projet d’entreprenariat qui vous tienne à cœur et que vous désirez réaliser ?

Oui, j’en ai plusieurs. Je vous parlerai d’un qui sera déroulé dans quelques jours. Il s’agit d’une grande kermesse. Elle est organisée pour les enfants. Cette kermesse c’est d’abord pour leur épanouissement, leur permettre de se divertir et se retrouver entre eux, c’est aussi l’occasion d’apprendre aux tout-petits l’hygiène corporel et environnemental : se laver les mains une fois rentrer de l’école, quand ils finissent de jouer et leur apprendre à ne pas jeter leurs déchets dans la rue, ramasser un sachet par terre etc.


“il ne doit pas y avoir qu’un seul jour pour célébrer la femme. ”

7/ Le 8 mars est la journée internationale des droits de la femme, que comptez-vous faire pour démarquer cette journée spéciale de votre quotidien ?

Je n’ai rien prévu de spécial, parce que pour moi tous les jours sont des 8 mars. Je veux dire il ne doit pas y avoir qu’un seul jour pour célébrer la femme.

8/ Avez-vous un conseil à donner aux femmes qui veulent entreprendre ?

Je conseillerai à mes jeunes sœurs de ne jamais baisser les bras, de se battre pour réaliser leurs rêves et tout donner afin d’y arriver. On peut bel et bien rallier travail et foyer. Il suffit d’être déterminer, aimer ce que l’on fait et être encouragé par son conjoint.

9/ Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Je tiens à remercie mon mari pour le soutien qu’il m’apporte en toutes circonstances,  de me pousser à réaliser mes projets. J’encourage de même les femmes à faire ce qu’elles jugent bon pour leur développement personnel afin de se réaliser.

Suivez-nous sur facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *