Trésor du Niger

0
(0)

Nous revisitons pour vous le hall du Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch de Niamey afin de partager avec vous l’exposition du moment qui met en valeur le patrimoine du Niger.

Femmes Touaregs, Jean-Marc Durou Niger 1990,2004

Le style et la typologie des bijoux sont significatifs de la forte unité culturelle des Touaregs. Néanmoins, la manière dont ils sont portés allant de l’extrême sobriété à la surcharge ornementale peut permettre de déceler l’appartenance régionale ou sociale des individus.

Femme Kel Tédélé portant de nombreux bijoux et amulettes
Jean-Marc Durou-Aïr, Niger 1985

La première photo est un Eguru qui signifie ‘’grenouille’’. Ce pendentif est aussi parfois appelé croix du mariage car il pouvait être offert par le mari à son épouse le jour du mariage. Les modèles les plus anciens ont été fabriqués à la cire perdue et sont originaire de l’Azawagh.

La seconde photo présente un bijou typique des localités d’Agadez et In-Gall est parfois appelé Eguru de Tahoua. Il présente un pendentif-boitier carré suspendu par l’un de ses angles. Sa signification symbolique serait double. il représente l’histoire du sultanat et aussi il raconte l’histoire de l’homme, de la femme, la grossesse et la naissance.

La troisième Photo est un N’GADUM. ce pendentif en forme de langue était très répandu dans l’Azawagh où on lui donne parfois le nom haussa de laya (gri-gri). il est monté sur des colliers de perles disposées de manière variées.

Le Collier Tchat-Tchat est constitué de petits triangles, il est toujours très répandus et porté par les jeunes filles. on en trouve qui alternent pendants d’argent et perles de verre rouge. Dans l’Azawagh, il est courant que les, ou des pendants sont variables et parfois mélangés à d’autres pendentifs. ces petites triangles représenteraient des corps féminins selon l’ethnologue Jean Gabus.

collier Tchat-tchat

Ces bijoux représentent des TSHEROTS. c’est une amulette de tète en cuir, portée cachée dans les cheveux ou attachée à une natte du haut de la tete cuir, attachés en lacet cuir.

La seconde image montre un jeune homme arborant un tshérot de tete.

Photographie d’un couple Kel Tamasheq du Niger. à Gauche la jeune femme porte une Tshéro en argent ainsi qu’un porte-feuille traditionnel en cuir. l’homme quant-à-lui arbore une simple Tshéro de cuir.

Couple touareg

Croix d’Agadez

Séance de tendé chez les Illalaban. La femme frappant dans ses mains porte poignées une paire de bracelets en argent appelés Tekafat, la fillette dans ses bras est parée de petits anneaux d’oreilles tesabit.

Femmes Ikherkheren prenant soin de leur coiffure. Elles portent de lourds anneaux Tesabit, et un bracelet en pâte de verre appelé Tajokat.

1-Jeunes filles au puits abreuvant leur troupeau dans le massif de l’Aïr portant de nombreux bracelets samboro. parmi les bijoux classiques anciens,on reconnait notamment plusieurs croix d’Agadez enfilées sur des cordons de cuir, ainsi, qu’une amulette de fécondité. Aïr-Niger 1986

2-Jeune fille portant des croix d’Agadez et une Tshérot. Iférouan,Niger 983

3-Images d’amulettes, les coquillages étaient recherchés pour leur puissance magique.

Bijoux de Rabi à In-Gall, 1971

Bijoux de Rabi à In-Gall, 1971

1-Photo d’un Inaden ou artisan/forgeron. inaden, terme tamasheq communément traduit en français par ”artisan” ou ”forgeron”, constitue en réalité un groupe social à part entière dans la société touareg traditionnelle,y jouant un rôle majeur qui dépasse leur fonction technique. les hommes travaillent les métaux et le bois alors que le cuir est transformé par les femmes.

2-Photos d’outils utilisés par les inadens.

Jeunes bergères ramassant du bois. elles portent toutes des anneaux tesabit aux oreilles. Timia-Niger 1978

Jeune femme effectuant le vannage, travail exclusivement féminin, Niger 1962

Nous ne vous présentons qu’une partie de cette exposition si enrichissante et valorisante. faites un tour dans le hall du CCFN de Niamey et vous ne ressortirez que remplie de fierté et la tète pleine de découverte et de respect pour le Niger, pour le peuple touareg, pour leur culture.

Exposition jusqu’au 31 Octobre 2019

Merci au CCFN Jean Rouch

Crédit Photo: Découvrez le Niger

Suivez-nous sur facebook

Un commentaire sur “Trésor du Niger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *